l' ecole du chat des alpilles                                                                                                                                           

Vous qui  partez en vacances en dehors de l’hexagone
 
Il y a chez nous  encore beaucoup à faire pour la défense  et la protection animale car il y a toujours  trop de souffrances, de misère  ou d’exploitation des animaux.
 
Mais si certaines destinations sont idylliques pour nous les humains il faut savoir que certains pays, certaines iles  avec leurs magnifiques  clichés de vacances au soleil  sont loin d’être un paradis pour  nos amis les animaux.
Vous risquez de vous trouver face à des situations  de détresse,  maltraitance, cruauté  ou de sévices graves et  de  grande souffrance,  de quoi soulever le cœur des personnes sensibles, comme vous l’êtes, à la misère animale.
La vie de l’animal n’est souvent  pas prise en compte et ne sert que les intérêts des personnes qui les exploitent. Combats, Bile, Fourrure,  Sacrifices et Offrandes, Chasse, Usine à chiots, Trafic en tout genre……bien d’autres actes d’atrocité.
 
Touristes, ne soyez pas complices de maltraitance animale sans le savoir
Détournez-vous des spectacles indignes qui maltraitent les animaux, ne cautionnez pas en donnant une pièce  ou en prenant des photos pensant que cela va améliorer le sort de l’animal tenu en captivité.
Détournez-vous de ces dompteurs  de serpents, d’ours ou de petits singes, attachés court et contraints, souvent sous les coups, à exécuter de consternantes pirouettes.
Détournez-vous aussi de ces sordides marchands  qui proposent des animaux morts ou vifs, pour la plupart espèces protégées.
L’animal est un appât pour le plus grand profit de son dompteur mais ne profitera pas de votre compassion ni de votre argent. Cela ne peut qu’encourager ces dresseurs  à continuer à en capturer de nouveaux,  toujours  pour leur propre profit au mépris de l’animal captif.

 

 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement